fbpx

Que visiter

Caldes de Malavella

Route Thermale

1. THERMES ROMAINS DE SANT GRAU

Monument historique d’intérêt national. Ce sont les vestiges les mieux conservés de la ville romaine d’AQUAE CALIDAE, actuelle Caldes de Malavella. On peut encore y voir les mécanismes de fonctionnement, presque intacts. Le bâtiment est constitué d’une piscine centrale et d’une série de pièces tout autour pour recevoir des soins. Il y a trois espaces à l’arrière, que l’on a d’abord pensé être des baignoires, mais il s’agissait en réalité de pièces où l’on s’enduisait le corps d’huiles. Les caractéristiques de cette eau sont excellentes pour la santé et liées au culte d’Apollon probablement, ou d’une autre divinité guérisseuse de maladies. On trouve également dans la région l’ermitage Sant Grau, avec un pan de murailles et les vestiges d’un village médiéval (Cal Ferrer de la Plaça et Can Trelles). Quant à Can Manegat et Ca l’Estapé (Casa Rosa, la « maison rose »), ce sont deux exemples de l’architecture moderniste dans cette zone.

 

2. FONTAINES THERMALES

  • Mina Fontaine: Également appelée Raig d’en Mel, la Font de la Mina est une des fontaines les plus célèbres de la ville. Elle apparut lors d’une extraction de terre réalisée pour assécher un champ marécageux. Au fond de la petite dépression jaillit avec force l’eau thermale (à une température proche de 60º C), dont on profite dans des lavoirs qui recueillent l’eau de la fontaine. Il est habituel d’y rencontrer des habitants de toute la région, qui font la queue pour se servir en eau, preuve des magnifiques qualités curatives, digestives et culinaires de l’eau de Caldes.
  • Bullidor Fontaine: Ce fut la première fontaine d’eau thermale à usage public et on pense que c’est son eau qui était canalisée jusqu’aux thermes romains, très proches. En 1902, elle reçut l’autorisation pour être commercialisée sous le nom de « Vichy Caldense », mais peu de temps, après le registre des marques lui refusa l’autorisation légale, et l’eau fut baptisée « Agua Xala », puis en 1912, de façon définitive, « Agua Imperial ».
  •  Sant Narcis Fontaine: Située sur la colline Sant Grau, tout près des thermes romains. Elle portait autrefois le nom de Sainte-Cécile. Les travertins de la colline canalisaient l’eau dans leurs crevasses jusqu’à la partie la plus élevée, où elle part dans différentes directions, donnant naissance à diverses fontaines. Elle est aujourd’hui mise en bouteille sous le nom « Aigua Sant Narcís ».

 

3. SPA

  • Prats Spa: Établissement thermal datant de la deuxième moitié du XIXe s. En 1912, Eusebi Bona rendit possible la restauration et l’agrandissement tels qu’on les voit aujourd’hui. On y accède par un grand portail qui nous mène aux jardins intérieurs. On remarque le dessin soigné des ornements floraux des fenêtres et les rosaces de la façade. À noter, la bonne conservation de certains salons et salles à manger de l’intérieur de la station, miroirs de l’élégance et du goût de l’époque. Non loin se trouve la Casa Pla i Daniel, de la fin du XIXe s. et de style néoclassique. D’autres maisons intéressantes jalonnent l’av. Dr. Furest : la maison du poète Francesc Matheu, la Torre dels Ocells ou la Torre de les Punxes.
  •  Vichy Catalan Spa: C’est une des plus grandes stations thermales de Catalogne. Sa construction commença en 1898 à l’initiative du Dr. Modest Furest i Roca. Le projet du bâtiment, de style néomudéjar, fut élaboré en grande partie par Gaietà Buhigas. À l’intérieur se trouve une petite chapelle dédiée à saint Joseph et saint Étienne, dont on remarque la porte d’entrée, ainsi que tous les détails à l’intérieur. La salle à manger principale conserve la décoration moderniste du début du siècle. L’av. du Dr. Furest nous mène de la gare ferroviaire au village ; elle est jalonnée d’une série de maisons remarquables à l’allure moderniste et noucentiste.

AdresseCaldes de Malavella (Oficina de Turisme)
C. Vall-Llobera, s/n

Vichy Spa, Caldes de Malavella

Actualités