fbpx

Que visiter

Sant Feliu de Pallerols

Circuit du Carrilet I

Route du Petit Train I

1. MOULIN DE LA CONQUETA

L’importance des moulins à farine et à foulon à Sant Feliu de Pallerols et dans tout le pays est capitale depuis très longtemps. Sant Feliu était une « terre de moulins », grâce à la richesse que représentait déjà l’abondance en eau et l’utilisation possible de son courant par l’industrie.

Le moulin de la Conqueta, mentionné pour la première fois en 1310, est très intéressant pour l’étude de l’évolution du noyau urbain de Sant Feliu de Pallerols. En 1533, ce moulin était un moulin à farine et à foulon. Il n’est ensuite plus mentionné pendant près d’un siècle, jusqu’en 1649, quand la ville de Sant Feliu étend sa surface urbaine. Les premiers temps, il s’agissait simplement d’un petit moulin à farine actionné par la force hydraulique de l’eau recueillie quelques mètres plus haut par une écluse, « La Conqueta », d’où elle était conduite au moulin grâce à un canal construit sur la rive droite de la rivière. Il remplit sa mission jusqu’aux années 1960, avant d’être fermé.

Son histoire est celle du village de Sant Feliu de Pallerols et de la vallée d’Hostoles. Construit au Moyen-Âge, il a vécu la révolte des remenses. Sa restauration permet aux générations présentes et futures de découvrir in situ à quoi ressemblait et servait et comment fonctionnait cet instrument si important de la vie médiévale et sa participation active à la formation de la Catalogne naissante.

Le moulin de la Conqueta fut inauguré le 18 décembre 2011 à l’occasion de la foire de la Sainte-Lucie. Il est ouvert aux visites.

 

2. CHÂTEAU D’HOSTOLES (bien culturel d’intérêt national)

Il se trouve sur une colline rocheuse à 590 m au-dessus du niveau de la mer. C’est un site architectural emblématique de l’histoire de la Catalogne. Une imposante forteresse médiévale, aujourd’hui en cours de restauration, pour être conservée et renforcée. On peut y voir quelques pièces et des murs, le donjon ainsi qu’une magnifique citerne du XIIIe s. qui offre une vue privilégiée à 360º sur la vallée d’Hostoles.

Le château d’Hostoles était le cœur du pouvoir du seigneur féodal. En marge du pouvoir de gouverner la vallée, le seigneur était le maître de nombreux mas et terres à l’intérieur et hors de la vallée, et son pouvoir sur ses vassaux ne connaissait pas de limite. À la fin du XIIe s., de nombreux vassaux du seigneur d’Hostoles étaient des paysans de remença forcés de résider au mas.

Gerald de Rocabertí fut le dernier seigneur de la vallée. En 1419, le roi Alphonse V d’Aragon, le Magnanime, fit de la vallée d’Hostoles une terre royale, ayant la faculté d’élire des consuls et des conseillers. La vallée d’Hostoles comprend le bassin haut du Riubrugent et forme trois vallées latérales : Sant Iscle de Colltort, Aiguabella et Cogolls.

Les vestiges du château d’Hostoles visibles de nos jours sont ceux du château remença, aménagé par Verntallat au XVe s. Mais il est évident qu’il est bien plus ancien. Quand Eneas Miró pactisa avec le comte de Barcelone (1060), le château était plus petit, mais il était renforcé de fortifications extérieures.

 

3. VOLCANS DE ST MARC ET PUIG ROIG

La grande faille d’Hostoles et ses failles secondaires sont à l’origine du volcanisme qui touche la Garrotxa, la Selva et l’Empordà. Dans la Garrotxa, l’activité volcanique se concentre sur le bassin du Fluvià, dans la région d’Olot, et sur les bassins du Llémena et du Brugent. Sant Feliu comprend plusieurs volcans : Fontpobra, la Tuta et Can Tià à Sant Iscle de Colltort (dans le parc naturel de la zone volcanique de la Garrotxa), et Sant Marc ou Artigues Roges et Puig Roig au beau milieu de la faille d’Hostoles. On y trouve également le volcan Traiter.

Les volcans Sant Marc et Puig Roig sont les plus modernes de la vallée d’Hostoles et datent d’environ 30-28 000 ans. On les trouve sur le versant de la Serra de la Salut, sur la rive droite du Brugent. Le volcan Sant Marc ou d’Artigues Roges a une hauteur relative de 130 m. Son cratère a une forme de fer à cheval, penché vers le NE. C’est un volcan de type mixte, né en trois étapes, avant de créer finalement une coulée de lave qui dévala la pente jusqu’à la plaine de la vallée.  Autour du volcan Sant Marc se trouve un petit oratoire avec l’image du saint.  Le volcan Puig Roig fut l’une des principales carrières d’où furent extraits la plupart des pavés du village au début du siècle. On peut encore observer la cheminée du cône volcanique grâce à la solidification de la lave.

Le circuit 22 offre la possibilité de découvrir les deux volcans les plus proches du village de Sant Feliu de Pallerols, qui sont aussi les plus éloignés du noyau central de la zone volcanique de la Garrotxa, où se concentre le volcanisme le plus récent. Ce circuit passe par le sommet et le cratère du volcan Sant Marc, où l’on peut observer la faille du Brugent, responsable du volcanisme de la Garrotxa.

La boucle finale du circuit, dans le volcan Puig Roig, nous permet de voir la carrière de basalte du Sesquer ainsi que la carrière d’argile Sant Marc, une ancienne exploitation de glaise qui met à découvert les différentes couches de matière issues de l’éruption du volcan.

AdresseSant Feliu de Pallerols (Town Hall)
Pl. el Firal, 23

Sant Feliu de Pallerols et le pont

Actualités