fbpx

SANT JOAN DE LES ABADESSES – Une cité de legendes

Entre la route de la Vall de Camprodon et le lien entre la voie ferrée à voie étroite et la route du fer, nous trouverons le village de Sant Joan de les Abadesses, village situé aux pieds des Pyrénées, dans la haute vallée du Ter, se mêlent l’histoire, le paysage et l’art. Liée à son monastère dès l’époque du comte Guifred le Velu, la vieille ville s’est constituée à partir du XIIIème siècle sur les vignes monastiques, autour d’une place et de rues étroites abritées par une solide muraille.

Les alentours sont caractérisés par le cadre naturel de Sant Antoni, Les Tres Creus, Santa Llúcia de Puigmal et le Bac del Covilar. Alimentant à l’origine les moulins d’une société médiévale essentiellement agricole et corporative, le fleuve Ter laisse couler son lit dans le village.

Kilomètres 1,3 km

Pente Variable selon section. Accessible.

Difficulté Minimum

Pavement Panneau de particules d'asphalte

Altitude maximum Ruta del Ferro i el Carbó (800 m)

Altitude minimum Gorg de Malatosa (760 m)

Services Stations WC / Offices de tourisme / Zone de pique-nique de Sant Joan de les Abadesses

En raison des difficultés de communication, il a fallu attendre la fin du XIXème siècle pour voir arriver l’industrialisation à Sant Joan de les Abadesses. L’arrivée du chemin de fer marque l’essor de l’industrie textile, dominée par les usines Espona et Llaudet, et entraîne un regain de croissance démographique, urbanistique et économique dans le village.

UNE CITÉ DE LEGENDES

Le toponyme de Sant Joan de les Abadesses reflète les liens étroits entre l’histoire de la commune et celle de son monastère. Riche d’une planification urbaine médiévale exemplaire, comme le montrent les anciennes arcades de la Place Porxada ou le Pont Vell gothique, la ville fut le théâtre de légendes comme celles du Comte Arnau ou des sorcières des Gorges de Malatosca.

L’itinéraire commence au Pont Vell, où l’on raconte qu’en regardant bien au fond de la rivière, on peut voir l’or des sorcières de Malatosca. Nous continuons ensuite vers la vieille ville, où l’église romane de Sant Pol, le monastère et le Palau de l’Abadia sont les témoins de l’époque médiévale, cadre de la légende du comte Arnau et de l’abbesse Adelaisa. N’hésitez pas à vous perdre dans les rues étroites du Vinyal où se cachent la Plaça Porxada et quelques fragments de la muraille.

LES SECRETS

3. Pont Vell. Construit entre 1128 et 1138, le Pont Vell reliait la commune de Sant Joan de les Abadesses à la route de France. Démoli par le tremblement de terre de 1427 et la guerre civile espagnole (1936-39), il a été réparé à plusieurs occasions, jusqu’à obtenir la forme architecturale qu’il présente actuellement.

4. Église de Sant Pol. L’église romane de Sant Pol, documentée dès l’an 1142, était la paroisse du noyau d’origine. Suite aux assauts belliqueux du duc de Noailles (1690), la nef a été reconstruite dans un style baroque. Cette partie est aujourd’hui en ruines.

5. Monument du Comte Arnau. La place Anselm Clavé abrite une fontaine construite par Josep Camps, couronnée par une représentation du Comte Arnau, dont la légende se déroule principalement dans ce village.

6. Monastère. Fondé en 887 par le comte Guifred le Velu, le monastère de Sant Joan accueillit une communauté bénédictine dirigée par sa fille Emma, la première abbesse. Elle y resta jusqu’en 1017, quand Bernat Tallaferro expulsa les religieuses sous prétexte d’un relâchement des moeurs.

7. Palau de l’Abadia. Outre le cloître de l’église, le palais de l’Abbaye est une des parties conservées du monastère de Sant Joan de les Abadesses. Il servait d’hébergement aux abbés et on y traitait les questions les plus administratives.

8.Sant Miquel de la Infermeria. Chapelle de l’infirmerie du monastère, construite au XIIème siècle, où se tenait un culte réservé aux religieux trop souffrants pour assister à l’office du monastère.

9.Plaça Major. À partir du XIIème siècle, la commune de Sant Joan commence à se constituer comme noyau de population. Avec l’accord de Pere I, un marché s’installe sur la Plaça Major (Grand Place), construite avec des arcades pour accueillir différents produits, notamment les draps de laine.

10. Murailles. La vieille ville de Sant Joan de les Abadesses était entourée d’un mur d’enceinte, formé de 24 tours, 6 portails et de maisons en contrefort. Le monastère en faisait partie. Un fragment de cette muraille est aujourd’hui conservé près de la fontaine Font d’en Roca.

Comment arriver

RENFE

Línia L’Hospitalet de Llobregat-Puigcerdà (Estació de Ripoll)
C. del Progrés, 49 – 17500 Ripoll, Girona
Reserva de bitllets: tel. 900 41 00 41
www.rodaliesdecatalunya.cat

TEISA

Tel. 972 20 48 68
www.teisa-bus.com

PER CARRETERA

C-26, C-17, N-152
www.mobilitat.net

AEROPORT GIRONA-COSTA BRAVA

Oficina de Turisme: tel. 972 18 67 08
Informació sobre vols: tel. 972 18 66 00
Tel. 972 20 48 68
www.aena.es

Carte de la route du fer et du charbon
Carte - Secrets de Sant Joan de les Abadesses

Services touristiques