fbpx

Le Secret des Rives du Ter a ANGLÈS

Protégé à l’ouest par le massif des Guilleries, le village d’Anglès se situe à la confluence du ruisseau d’Osoret de la rivière Ter. La commune se compose, outre la cité d’Anglès, du bourg de Sant Amanç et de nombreux lieux-dits. L’agglomération d’Anglès se distingue par un splendide quartier gothique, avec des portails, des fenêtres, des inscriptions de grand intérêt artistique et de nombreuses demeures nobles. La place principale (Plaça de la Vila) fut autrefois la place d’armes d’un château. En plus d’une importante agriculture d’irrigation, Anglès a depuis fort longtemps pour ressource l’industrie, laquelle, développée durant la seconde moitié du xixe en mettant à profit l’énergie du Ter, y a laissé un riche patrimoine. Citons la machine à vapeur de la filature Burés, où dans le premier quart du xxetravaillaient déjà quelque 800 personnes. Une nécropole de l’âge du bronze (vii-vie av. J.-C.) a été mise à jour dans le village, sur les terrains qu’occupe la filature.

Sites d’intérêt de la commune, non inclus dans le Secret

  • Église paroissiale Sant Miquel. Bâtiment de style Renaissance tardif. Elle a subi en 1936 d’importants dégâts, notamment la destruction de l’image Renaissance de la Vierge des Remèdes.
  • Le château d’Anglès. Bâtiment datant du xiie ouxiiieayant joué un rôle majeur durant la rébellion paysanne des remences.
  • Santa Bàrbara. Église qui se dresse au sommet de la montagne du même nom, à 854 m d’altitude. Documentée dès le xiiiesiècle, c’est un magnifique point d’observation sur la commune.
  • Église Sant PereSestronques. Située au sud de la commune, ses fondations sont préromanes, avec une nef et une absidenue, et un porche en protège la porte voûtée.

Kilomètres 2,3 Km

Difficulté Minimum

Pavement Route Nature

Altitude maximum 149 m

Altitude minimum 133 m

Transport marcher ou faire du vélo

Type secret Sentiers fluviaux

(ITINÉRAIRE EN CONSTRUCTION)

L’itinéraire commence tout près de l’embouchure du ruisseau d’Osor, pratiquement à l’endroit où celui-ci rejoint le Ter, après avoir laissé derrière lui le massif des Guilleries. L’ancienne agglomération d’Anglès se situe en haut du promontoire. La localité possède un patrimoine historique très riche, que viennent compléter les différentes ressources naturelles que lui apportent les cours d’eau. Le patrimoine culturel fluvial en constitue l’un des principaux attraits touristiques. La filature Burésse trouve non loin de l’itinéraire et sa visite est incontournable pour mieux comprendre l’héritage industriel et ses liens avec le territoire fluvial.

1. Le ruisseau d’Osor / pont de la Riera ou pont du Train

Le Ter et le ruisseau d’Osor se rejoignent à la limite entre la commune d’Anglès etLa Cellera de Ter. Le second est un affluent du Terpar la rive droite. Du point de vue de l’hydrographie, son débit très élevé le distingue des autres cours d’eau nés dans le massif des Guilleries.

Cet endroit offre un panorama privilégié sur l’embouchure du ruisseau d’Osor, où, surtout en été, le débit est assez faible.

Texte de la route littéraire (Route du Ter) Lit018

« Le pont de la Riera– qui sépare les communes d’Anglès et deLa Cellera – ou pont du Train– de l’ancien chemin de fer d’Olot –, aujourd’hui reconverti en promenade piétonne pour oisifs ou adeptes de la marche de santé, sont deux excellents promontoires d’où l’on peut voir le ruisseau pointer son nez, tranquille, presque honteux, vers la fin de son parcours. En tournant la tête de l’autre côté, vous pourrez contempler à votre aise l’endroit où le ruisseau d’Osorse jette dans le Ter. Quand le ruisseau arrive à son embouchure, il sort timidement la tête et semble pousser un soupir après sa descente sinueuse et incessante. Il laisse derrière lui le chemin étroit de la vallée, s’étonne d’arriver en terrain ouvert, lâche un bâillement et ouvre grand ses rives qui s’élargissent lorsqu’il charrie beaucoup d’eau. Parfois cependant, surtout en été, sa présence – dans ce tronçon final – est celle d’un tout petit ruisseau ou d’un filet d’eau qui vient chatouiller le Ter au moment où il s’y jette. »

Roser Sidera i Riera

https://www.consorcidelter.cat/el-territori-del-ter/rutes/ruta-literaria/categoria-per-defecte/roser-sidera-la-riera-d-osor-revista-de-girona-154-1992-pag-102

2. La filature Burés (machine à vapeurde la Burés)

L’industrialisation d’Anglès s’explique par l’implantation et l’expansion de l’usine de la Burés, fabrique de tissus et filature de coton. À la fin du xixe siècle, l’irrégularité du débit amène à y installer deux machines à vapeur pour produire l’énergie nécessaire à l’industrie. Plus tard, la production est centralisée avec la construction de l’édifice destiné à accueillir la machine à vapeur que l’on peut, encore aujourd’hui, voir en fonctionnement. La machine à vapeur de la Burésest une pièce de l’année 1900 qui provient de la fabrique Maquinista Terrestre i Marítima de Barcelona ; bien conservée, elle est considérée comme un joyau de l’architecture industrielle.

3. Le canal des Indústries ou canal de la Burés

Les fabriques tiraient parti de l’énergie du Ter au moyen d’un canal construit pour alimenter les turbines électriques installées dans l’enceinte de l’usine. Initialement, le canal charriait l’eau entre l’écluse, au Pasteral, et la fabrique, mais l’ensemble fut en grande partie détruit par les crues de 1940. On creusa donc un nouveau canal, qui partait de la nouvelle centrale de Can Ribes et allait jusqu’aux turbines de la centrale de la filature Burés. Construit par des prisonniers civils, il mesure 1 500 m de long et pouvait emporter jusqu’à 7 m3/s.

4. Bac d’Anglès

À cet endroit de la rivière qui reçoit les eaux d’écoulement du canal de la Burés, il y a longtemps eu un bac qui permettait de relier Anglès à Sant JuliàdelLlor. Le bac d’Anglès a été en service jusqu’à la construction du nouveau pont de Sant Julià, en 1977, qui l’a rendu inutile. Le bâtiment, du côté de Sant JuliàdelLlor, a été reconverti au bout de quelques années en restaurant, aujourd’hui en pleine activité.

5. Écluse de Bonmatí / Anglès

Située au lieu-dit Roques Negres, c’est une écluse de forme courbe à base de galets etde ciment. Elle permet de dériver les eaux du Ter jusqu’à la colonie Bonmatí, en tirant parti d’un ruisseau qui, dès le Moyen Âge alimentait le moulin du Lloret, au fil des siècles, a été transformé pour faire tourner les fabriques de la rivière et la centrale hydroélectrique.

6. Le Ter et les bassins associés (mirador de la zone humide / bassin)

Les zones humides qui bordent le Ter sont primordiales pour la conservation de la biodiversité d’espèces de flore et de faune pour lesquelles les marais aux eaux calmes sont nécessaires comme refuge, source de nourriture ou site de reproduction. On y trouve de nombreuses espèces d’amphibiens, comme la reinette arboricole,lecrapaud calamite, la salamandre tachetée ou la grenouille rieuse, et aussi beaucoup d’oiseaux de marécages commele martin-pêcheur, le cincle plongeur, la bergeronnette des ruisseaux, le canard colvert oule héron cendré, entre autres. Parmi la flore, citons le carex, la massette, le jonc et des arbres commel’aulne, le frêne et le saule. Dans les bassins et les petits ruisseaux, par les nuits de beau temps, on peut entendre reinettes et grenouilles vertes accompagner de leurs chants les rossignols, les hiboux petits-ducs et les chouettes chevêches en leurs concerts nocturnes de biodiversité.

Comment arriver

RENFE

Barcelona – Portbou (Girona Station) -NO train to Anglès Olot-
Pl. Espanya, s/n – 17002 Girona
Ticket reservation: tel. 902 24 02 02
www.renfe.com

TEISA

Tel.  +34 972 20 48 68
www.teisa-bus.com

ROUTES

AP-7 (A-7) AUTOROUTE
C-63, N-1417, N-260 et N-II
www.mobilitat.net

AÉROPORT GIRONA-COSTA BRAVA

Office de tourisme : tél. +34 972 18 67 08
Renseignements vols : tél.  +34 972 18 66 00
ot.aerogirona.ctc@gencat.net
www.aena.es
Bus de Ryanair depuis l’aéroport jusqu’à la gare routière de Gérone.

situació Anglès a la ruta del Carrilet I

Accéder aux instamaps secrets

Accéder à la carte

Actualités

Services touristiques